Logo Clio
Service voyages
Service voyages
La Jordanie
Pétra, le mont Nébo, Jérash et la mer Morte
Du 30 septembre au 8 octobre 2017 avec Charlotte Martin
JO 31 - 9 jours - Pour tous avec réserve
Complet  Imprimer
Les points forts
  • Deux jours pour visiter Pétra, la "cité rose" nabatéenne
  • La cité antique de Jérash
  • Le sanctuaire de la Mort-de-Moïse au mont Nebo
  • Les mosaïques byzantines d'Umm er-Rasas
  • Le "château du désert" de Qasr Amra
  • Le palais des Tobiades à Iraq el Amir
  • Le nouveau musée de Jordanie à Amman
  • Les paysages du Wadi Rum et le souvenir de Lawrence d'Arabie
  • Le Chronoguide Jordanie
Petit pays à l’identité incertaine, né de la volonté de la puissance anglaise quand celle-ci dominait le Proche-Orient post-ottoman, la Jordanie, donnée alors aux Hachémites, conserve un patrimoine archéologique et historique de tout premier ordre. Elle s’inscrit – au mont Nébo où mourut Moïse ou à Béthanie qui vit le baptême du Christ – dans la grande tradition monothéiste, mais elle participa aussi à l’espace hellénisé par la conquête d’Alexandre. Iraq el amir et sa villa hellénistique, Jerash, grande cité romaine riche de ses nombreux temples et monuments, demeurent de précieux témoins de ces temps anciens. Le premier trésor archéologique du pays reste incontestablement Pétra, ancienne capitale du peuple nabatéen, établie aux confins de la romanité, en un site impressionnant, riche de ses étonnants tombeaux monumentaux creusés dans le grès rose. La Jordanie propose aussi à ses visiteurs ses « châteaux du désert », somptueuses résidences de l’aristocratie omeyyade. C’est dans le désert d’Outre-Jourdain que l’on trouve, au sud-est de la mer Morte, le fameux crac de Moab depuis lequel le chevalier pillard Renaud de Châtillon défiait Saladin. Plus au sud, en direction de la mer Rouge, les voyageurs peuvent suivre, à travers les superbes paysages du Wadi Rum, les traces de Lawrence d’Arabie parti à la conquête d’Aqaba.

%%voyageBloque%%
 
Mme Charlotte Martin
Diplômée de l'Institut Royal d'histoire de l'art et archéologie de Bruxelles.




 
J 1 - Samedi 30 septembre 2017 Paris – Amman
Vol pour Amman. Nuit à Amman.
 
 
J 2 - Dimanche 1er octobre 2017 Umm el-Jemal – les châteaux du désert (300 km)
Nous partirons vers Umm el-Jemal, la « mère des chameaux », curieuse ville morte bâtie par les Nabatéens puis devenue cité romaine, gardienne du désert. Ses maisons de basalte à plusieurs étages étaient représentatives de ces petites cités de garnison construites sur le limes arabe, avec leurs églises, leur prétoire, leurs citernes… Nous découvrirons ensuite les principaux « châteaux du désert », résidences de l’époque omeyyade, autrefois au centre d’un domaine agricole et maintenant perdues dans le désert jordanien. Nous verrons, à Qasr Amra , dans un petit pavillon dont il ne reste que les bains, des peintures qui ornent une grande partie des murs, témoins de l’art figuratif développé dans les premiers temps de l’Islam. Quant à Qasr El-Kharaneh, imposant château, il défendait un carrefour de routes en bordure du désert. Dîner inclus au Kan Zaman. Nuit à Amman.
 
 
J 3 - Lundi 2 octobre 2017 Pella – Jerash (180 km)
Nous emprunterons d'abord la route du Jourdain, traversant le Ghor, zone de culture intensive. Nous découvrirons Pella dont les vestiges – théâtre, temple, basilique – dispersés dans un paysage biblique, rappellent l'époque heureuse où la ville fut un foyer de rayonnement de la culture grecque et, plus tard, le refuge de la communauté chrétienne de Jérusalem. Nous visiterons ensuite Jerash, ville de fondation hellénistique qui fut, jusqu'à la période byzantine, un important carrefour de commerce et d'échanges. Les monuments magnifiquement conservés que nous y admirerons présentent les strates successives de cette longue histoire : arc de triomphe, murailles, hippodrome, nymphée, temple de Zeus, forum elliptique, temple d'Artémis, églises et basilique. Nuit à Amman.
 
 
J 4 - Mardi 3 octobre 2017 le mont Nebo – Madaba – Kerak (280 km)
Au cours de cette journée, nous longerons l’est de la mer Morte. La montée au mont Nebo nous donnera une vue étendue sur la mer Morte et nous permettra de voir le sanctuaire de La-Mort-de-Moïse et de merveilleuses mosaïques dans l’église Saint-Lot-et-Saint-Procope. Nous découvrirons ensuite Madaba, cité qui fut surtout florissante à l’époque byzantine. De cette période brillante, elle a conservé de nombreuses églises et des mosaïques. La plus célèbre, La Carte de Madaba, représente la Palestine au VIe siècle. Par une petite route, nous gagnerons Umm er-Rasas où ont été découvertes de magnifiques mosaïques byzantines. Par la route des Rois, à travers un magnifique paysage montagneux, nous franchirons l’impressionnant Wadi Mudjib avant d’arriver à la forteresse de Kerak, l’ancien crac de Moab, château croisé, fief du turbulent Renaud de Châtillon, dont les vestiges, toujours imposants, surplombent toute la ville. Nous poursuivrons notre chemin jusqu'à Pétra où nous passerons la nuit.
 
 
J 5 - Mercredi 4 octobre 2017 Pétra
Deux journées seront consacrées au site de Pétra . En empruntant le long défilé du Siq, encadré de hautes falaises, nous nous approcherons de la capitale du royaume des Nabatéens. Ce peuple nomade, venu sans doute de l’Arabie du Sud, a su se constituer un royaume indépendant qui s’étendit d’Hégra en Arabie jusqu’à Bosra en Syrie et prospéra aux époques hellénistique et romaine avant d’être intégré dans l’Empire romain par Trajan en 106 après J.-C. Après avoir débouché sur le Khazneh, le plus fastueux des tombeaux de Pétra, nous continuerons notre visite en montant vers le Haut Lieu du sacrifice, plate-forme sacrée où se déroulaient les cérémonies liées au culte des divinités nabatéennes. Nous découvrirons, en redescendant, un ensemble extraordinaire de tombeaux creusés dans la roche aux couleurs moirées. Nous parcourrons le magnifique ensemble de la ville-basse avec son temple, son nymphée, son vaste théâtre et la falaise de la Khubta qui offre un autre ensemble de tombeaux monumentaux : la tombe-palais, la tombe corinthienne, le tombeau à étages et le tombeau dorique qui fut transformé en cathédrale au VIe siècle. Plus loin, l’escalier processionnel, ponctué de bétyles en bas-reliefs, conduit, dans un paysage à couper le souffle, à l’immense tombeau du Deir. D’autres promenades, dont celle qui mène au site néolithique de Beidha et au défilé du wadi el-Bared, nous donneront une vision complète de l’un des sites naturels et archéologiques les plus célèbres. Nuit à Pétra.
 
 
J 6 - Jeudi 5 octobre 2017 Pétra – Aqaba
Seconde journée de visite de Pétra. En fin d'après-midi, nous gagnerons Aqaba où nous passerons la nuit.
 
 
J 7 - Vendredi 6 octobre 2017 Aqaba – le wadi Rum – Amman (350 km)
D’Aqaba, débouché de la Jordanie sur la mer Rouge, nous remonterons vers le wadi Rum, l’un des plus beaux sites naturels de Jordanie et passage obligatoire des invasions sémites. Les Nabatéens qui l’empruntaient souvent y édifièrent un petit temple. Les nomades bédouins qui y ont établi leur camp ajoutent au dépaysement. Une petite promenade en véhicules tout-terrain nous permettra une plus ample découverte de ce site spectaculaire où, selon la tradition transmise de bouche à oreille par les bédouins, Lawrence d'Arabie aurait établi un de ses camps après son audacieuse offensive sur Aqaba. Dans l’après-midi, retour vers Amman. Nuit à Amman.
 
 
J 8 - Samedi 7 octobre 2017 Amman – Iraq al-Amir
La matinée sera consacrée à Amman. Rabbath Ammon, petite oasis aux sept collines, était déjà la capitale des Ammonites au IIe millénaire avant notre ère. Tombée dans le domaine égyptien, elle prit le nom de Philadelphie, en l'honneur de Ptolémée II Philadelphe. Elle devint l'une des plus importantes cités de la province romaine d'Arabie et conserva ce rang à l'époque byzantine mais connut un déclin prononcé après la conquête musulmane. Ce ne fut qu'au XXe siècle, quand les Britanniques en chassèrent les Ottomans, qu'elle devint la capitale de la Trans-Jordanie puis, en 1921, du royaume hachémite de Jordanie.
Nous visiterons d'abord le nouveau musée de Jordanie où sont exposés des documents archéologiques des différentes civilisations qui se sont succédées sur le sol jordanien : les sculptures d’Ain Ghazal, premières figures humaines en ronde bosse connues, voisinent avec quelques exemplaires des fameux rouleaux de Qumran… L'après-midi, après le déjeuner au bord de la mer Morte puis, dans un cadre bucolique, nous découvrirons Iraq al-Amir, l'unique palais hellénistique conservé au Proche-Orient, surprenant édifice élevé par Hyrcan, de la famille des Tobiades. Dîner inclus.
Transfert vers l’aéroport. Nuit en vol.
 
 
J 9 - Dimanche 8 octobre 2017 Paris
Arrivée à Paris.
 


Groupe de 15 à 23 voyageurs
Complet
Forfait en chambre double  2 155 €
Supplément chambre individuelle   415 €
Sans transport international   -260 €


AmmanInternational 4*

PétraPétra Panorama Hotel 4*

AqabaAqaba Gulf 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
30/09/2017 - 14h45
Amman Queen Alia international
30/09/2017 - 20h25
Vol Air France AF 452
Amman Queen Alia international
08/10/2017 - 01h25
Paris Roissy CDG
08/10/2017 - 05h30
Vol Air France AF 487

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Amman et retour, avec ou sans escale
  • Les taxes aériennes
  • Le visa
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du dîner du 1er jour au dîner du 8e jour
  • Le circuit en autocar privé et en 4x4 dans le désert du Wadi Rum
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 3,5 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 20/09/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les montées au Deir et au Haut Lieu de Petra empruntent des sentiers tantôt rocailleux tantôt aménagés et des escaliers taillés dans le rocher qui comportent plusieurs centaines de marches. Une bonne aptitude à la marche est donc requise pour ce circuit.
  • Les hôtels, quelle que soit leur catégorie, peuvent souffrir des inconvénients que l'on rencontre souvent au Proche-Orient (entretien insuffisant, robinetterie défectueuse...).
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour la Jordanie


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Jordanie est de + 1h toute l'année à l'exception de deux périodes :
- du 26 au 28 mars le décalage horaire est de + 2h
- du 22 septembre au 31 octobre il n'y a pas de décalage horaire.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Change
La monnaie officielle est le dinar jordanien (JOD).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont largement acceptées et permettent des retraits d'espèces.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Jordanie.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter