Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Temples, palais et villages au coeur du Madhya Pradesh
Six siècles d'architecture et d'iconographie hindoues en Inde du Nord
Du 9 au 29 novembre 2018 avec Gérard Rovillé
IN 206 - 21 jours - Voyageurs avertis
Complet  Imprimer
Les points forts
  • Journées entières à Orchha et à Chanderi
  • Les temples gupta de Bithargaon et de Deogarh
  • Les grandes statues gupta et pratihara de Varâha à Eran et Majholi
  • Le temple de Bhojeshwara à Bhojpur et rapide retour par Sanchi
  • Les grottes préhistoriques à peintures rupestres de Bhimbekta
  • Excursion en bateau sur la Narmada à Marble Rocks
  • Safari dans la réserve (tigres) de Bhandavgarh
  • Conclusion du voyage à Khajuraho
Au cœur du Madhya Pradesh, dans un environnement majoritairement rural, subsistent de nombreux témoignages, souvent poignants, de ce que fut l’évolution de l’architecture et de l’iconographie hindoues de l’époque des Gupta à l’époque des Chandela (du Ve au XIIe siècles), lorsque des dynasties, souvent concurrentes, souvent également issues de clans rajputs, redonnèrent la prééminence aux divinités vishnouïtes et shivaïtes, ou jaïnes, après des siècles de bouddhisme triomphant. Ce thème sera le fil rouge de ce périple avant tout destiné à des voyageurs qui non seulement ont déjà une bonne approche de l’Inde, mais qui s’intéressent vraiment au développement de l’architecture et de l’iconographie des temples hindous. Toutefois, l’itinéraire se déployant à travers les campagnes vallonnées et les grandes vallées (Betwa, Ken Son) du centre de l’Inde du Nord, le milieu rural indien sera bien évidemment abordé et des promenades en villages prévues. Le parcours sera aussi émaillé de visites moins spécifiquement attachées au thème principal du voyage telles la ville de Chanderi (patrimoine mixte hindou et musulman) ou celle de Rewa (Palais des Raja Baghela) ainsi qu’une journée avec safari dans la grande réserve animalière de Bhandavgarh où les tigres y sont nombreux et les temples absents. Une visite permettra aussi de se replonger brièvement dans les racines de l’architecture bouddhiste. Les principaux centres d’intérêt seront Deogarh, Madkhera, Dudhai, Chanderi, Kadwaha et ses environs, Bhojpur, les grottes préhistoriques de Bhimbekta, les environs de Jabalpur et de Satna, Bhandavgarh. Enfin, point d’orgue de ce voyage : Khajuraho. En fait, comme ce voyage le montre, en Inde du Nord il n’y a pas que Khajuraho qui recèle des merveilles abouties, mais il n’y a qu’à Khajuraho qu’il y en a une telle concentration d’une part, si bien restaurées et entretenues d’autre part. Mais ce sont toutes les visites qui auront précédé, du templion et de la sculpture du Ve siècle gupta, via les réalisations d’époques pratihara, kachchhapaghata, kalachuri, etc qui permettront de mieux comprendre et de mieux apprécier ces grands temples dont les sculptures « érotiques » ne sont qu’un des aspects au symbolisme multiple. Voyage au cœur du Madhya Pradesh, cela signifie aussi voyage hors des circuits touristiques classiques … et même non classiques. Orchha en début de voyage et Khajuraho en fin de voyage sont les seules étapes habituées au tourisme international. Pour le reste du voyage, les étapes auront lieu dans des petits hôtels de petites villes fréquentés par des touristes indiens dont les critères de confort ne sont pas toujours les mêmes que celle du tourisme international. De plus, de nombreuses routes empruntées seront des routes de campagne, souvent étroites, parfois non asphaltées ou au revêtement inégal. Certains sites ne pourront être atteints qu’après de (petites) marches à pied, parfois avec escaliers de plusieurs centaines de marches. Les journées seront plutôt bien remplies, même si des moments de détente sont prévus.

%%voyageBloque%%
 
Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions




 
J 1 - Vendredi 9 novembre 2018 Paris - Delhi
Vol pour Delhi. Arrivée en fin de soirée, transfert à l’hôtel et nuit
à Delhi
.
 
 
J 2 - Samedi 10 novembre 2018 Delhi - Kanpur
Le matin, visite partielle du Musée national pour une introduction à l’art gupta et à ses évolutions en Inde du Nord jusqu’au XIe siècle. Déjeuner et dans l’après-midi, trajet en train de Delhi à Kanpur. Dîner à l’hôtel et nuit en hôtel confortable à Kanpur.
 
 
J 3 - Dimanche 11 novembre 2018 Kanpur – Bhitargaon - Orchha
Kanpur, sur la rive sud du Gange (Ganga) est une ville qui a tout juste deux siècles et qui est surtout une importante métropole industrielle sans intérêt touristique. Départ donc le matin en direction du Madhya Pradesh avec un premier arrêt à Bhitargaon où se dressent les ruines (en partie restaurées) d’un temple construit dans la seconde moitié du Ve siècle (époque gupta) et qui est l’un des plus anciens temples construits en Inde en briques et décoré de plaques de terra-cotta. Continuation vers Nibya Kheracinq templions en briques forment un ensemble (restauré) daté des IXe-Xe siècles. Ces deux premières visites seront une introduction au thème principal du voyage.
Déjeuner en restaurant local à Hamirpur où la route traverse la rivière Yamuna. Ganga et Yamuna, sous leurs formes iconographiques de déesses fluviales seront très présentes tout au long du voyage. L’après-midi, route à travers la campagne pour atteindre Orchha, à l’entrée au Madhya Pradesh.
Dîner et nuit en hôtel confortable à Orchha.
 
 
J 4 - Lundi 12 novembre 2018 Orchhâ
Fondée sur les rives de la Betwa au début du XVIe siècle par un seigneur rajput, Rudra Pratap Singh Bundela, Orchhâ fut capitale du royaume du Bundelkhand. Les Bundela ayant soutenu le prince moghol Salim dans sa querelle contre son père Akbar, la ville profita du soutien de ce prince lorsqu’il devint empereur sous le nom de Jahangir au début du XVIIe siècle. Couvertes de temples et de palais, attisant les convoitises, Orchhâ subit les attaques de Shâh Jahân, s’allie avec les Marathes de Shivaji Bonsle, puis avec Aurangzeb, mais sa position géostratégique lui cause de nombreux passages d’armées. En 1783, elle fut remplacée dans son rôle de capitale Bundela par Tehri (aujourd’hui Tikamgarh) et sombra dans une douce léthargie.
Journée entière consacrée à la visite de qui fut fut un riche patrimoine :
le Palais Jahangir Mahal, les chhatri royaux, les temples Chaturbhuj (une mosquée convertie en temple hindou) et Lakshminarayan, le Raja Mahal (palais royal), le temple de Rama, un palais converti en temple. Déjeuner, dîner et nuit en hôtel à Orchhâ.
 
 
J 5 - Mardi 13 novembre 2018 Orchhâ –Tikamgarh – Lalitpur
Départ le matin pour Barwa Sagar, petit village au bord de la rivière Betwa où fut creusé un lac artificiel (sagar) par Raja Udit Singh Bundela de Orchhâ au début du XVIIIe siècle, lac surplombé par un fort qui fut l’enjeu de la guerre entre Marathes et Bundela en 1744. Un peu plus loin, le temple Jarai-ka-Math, dédié à Shiva et à Parvati, fut construit en 860 par les Pratihara. Le linteau du portail et les parois du temple sont ornés de magnifiques sculptures annonçant l’art Chandela de Khajuraho. Continuation vers le Sud jusqu’à b>Madkhera où se dresse un petit temple dédié à Surya, le Soleil, contemporain du précédent. Après un déjeuner en restaurant local à Tikamgarh, arrêt et visite rapide du temple de Umri (env. 820-830), également dédié à Surya, puis continuation dans une région de collines vers Madanpur, ancien grand centre jaïn (toujours en activité) où subsistent trois temples (petites marches d’approche) et le souvenir de deux héros guerriers rajpouts, Alha et Udal. En fin d’après-midi, trajet pour rejoindre Lalitpur. Dîner et nuit en hôtel simple à Lalitpur.
 
 
J 6 - Mercredi 14 novembre 2018 Lalitpur - Deogarh – Dudhai - Chanderi
A quelques kilomètres de Lalitpur, au bord de la rivière Betwa, le petit village de Deogarh conserve un des temples les plus emblématiques de l’Inde, le temple de Dashavatara (des Dix Avatars de Vishnou), daté du début du VIe siècle, ce qui en fait un des rares temples (avec celui de Bhitargaon) subsistant de l’époque Gupta. Le village est également dominé par les ruines du Fort Kitidurga où se dressent quelques temples jaïns dont le temple à Shantinatha est le plus intéressant. A peu de distance, le village de Dudhai conserve aussi un ensemble de temples un peu plus récents jaïns, shivaïtes et vishnouïtes montrant l’importance de ce site au début de l’époque Chandela alors que le tantrisme connaissait une grande phase de développement. Dans le rebord d’une falaise, subsiste une statue de Naramsimha (avatar homme-lion de Vishnou) probablement d’époque Gupta haute d’une dizaine de mètres. Déjeuner pique-nique (ou en restaurant local très simple) et visite des sites (petites marches nécessaires). Dans l’après-midi, route pour Chanderi. Dîner et nuit en hôtel simple à Chanderi.
 
 
J 7 - Jeudi 15 novembre 2018 Chanderi – Kadwaha – Ranod - Chanderi
Journée d’excursion dans la campagne au Nord de Chanderi où de nombreux villages conservent des témoignages de la ferveur architecturale qui s’est manifestée en Inde centrale entre les VIIIe et XIe siècles, et plus particulièrement dans cette région au XIe siècle pendant le règne de la dynastie Kachchhapaghata. Départ pour Kadwaha, un gros village qui fut, avec Ranod, le centre de la secte ascétique shivaïte Mattamayura, dont l’influence sur l’architecture et l’iconographie marqua les programmes de construction des derniers monarques Pratihara, des Kachchhapaghata et des premiers Kalachuri. Les Mattamayura sont l’une des rares sectes en Inde à avoir construit de véritables monastères. Kadwaha compte une quinzaine de temples, dont quelques-uns conservent une iconographie riche et de belle facture. L’imposant monastère conserve une cour entourée d’une belle colonnade. Continuation vers Ranod où subsite un autre monastère intéressant, puis continuation vers les villages de Terahi, Mahua et Sesai qui, chacun, abrite de petits temples dédiés à des divinités shivaïtes, mais aussi au Soleil. Des petites marches seront nécessaires pour atteindre les temples. Retour en fin d’après-midi à Chanderi. Dîner et nuit en hôtel simple à Chanderi.
 
 
J 8 - Vendredi 16 novembre 2018 Chanderi
Journée consacrée à la visite de Chanderi, ville injustement oubliée par le tourisme international. Si sa date de fondation n’est pas connue, la légende en fait remonter l’existence à l’époque du Mahabharata, au moins. En fait, il n’est pas toujours facile, à la lecture des nombreuses légendes, de faire la part des choses entre la ville même et sa région, au cœur des collines de Vindhya. La forteresse qui domine la ville actuelle aurait été fondée par Raja Kirti Pal, un monarque de la dynastie Pratihara, après sa rencontre avec la déesse Jageshwari qui le décida à transférer sa capitale depuis l’ancienne Buddhi Chanderi, aujourd’hui en ruines. Depuis, la ville a souvent été convoitée et disputée par différents clans Rajputs, les achchwa, les Bundela, par plusieurs sultans (dont Balban)du Sultanat de Delhi, par les Moghols, par les Marathes, puis les Britanniques qui remirent la ville aux Scindia de Gwalior en 1811. En 1844, les Bundela reprennent le contrôle de la ville et des officiers français entrainent les armées du raja qui fait alliance avec les insurgés de la Révolte de Cipayes en 1857. Trois ans plus tard les Anglais redonnent la ville aux Scindia !
Aujourd’hui Chanderi est une petite ville un peu endormie qui conserve une
atmosphère encore toute empreinte de son glorieux passé. De par son histoire, son patrimoine est partagé entre monuments hindous et musulmans. Visite de la forteresse : bastions, tours, palais, etc., du Johar smarak(lieu de sacrifice collectif des femmes en 1528) et temple à Jageshwari(belle volée de marches). Visite également de la Porte du Palais Badal, pavillon de réceptions construit en 1450 par le sultan Mahmud Shâh Khilji, de la Grande mosquée (Jama masjid), de la petite mosquée de la Perle(Moti masjid) légèrement à l’écart de la ville, de la belle tombe Shâhi-ki-Rauza, souvenir d’une histoire d’amour malheureuse à cause d’un père jaloux, de la Madrasa royale (Shâhi madrasa, 1450), du temple à Lakshman au bord du bassin de Parameshwar où le roi Kirti Pal fut soigné de sa lèpre, du palais Koshak (1445) qui commémora une victoire contre le sultanat Sharki de Jaunpur, la Porte monumentale Ghati qui marquait la frontière entre le Malwa et le Bundelkhand, des deux petits palais voisins Raja Mahal et Rani Mahal et du musée qui comptent trois sections, une consacrée à la préhistoire de la région, une au jaïnisme et une à la statuaire vishnouïte. Déjeuner et dîner à l’hôtel. Nuit en hôtel
simple à Chanderi
.
 
 
J 9 - Samedi 17 novembre 2018 Chanderi – Badoh - Sanchi
Départ le matin pour un parcours vallonné jusqu’au village de Eran, à proximité de la petite ville de Bina. Ce village, dont l’archéologie permet d’attester l’existence depuis 2000 avant notre ère, fut une ville (Airikina) à la fin de l’époque maurya et quelques inscriptions épigraphiques retrouvées sur place indiquent que ses habitants ont participé au financement des stupas et monastères de Sanchi. Bien avant l’époque gupta, et au moins jusqu’à la fin de cette époque, la ville fut un centre de fabrication de monnaie, mais c’est aussi à cette même époque qu’elle se para de plusieurs temples dont les ruines de trois temples vishnouïtes bien alignés (dédiés à Varâha, Narasimha et Vishou), gardent les témoignages d’une riche iconographie, en particulier la remarquable statue monumentale du sanglier Varâha couverte d’inscriptions et de bas-reliefs et érigée pendant le règne du roi Hephtalite Toramana (493-515). Quelques kilomètres plus loin, toujours en pleine campagne, deux villages voisins, au bord d’un petit lac, abritent également d’intéressants temples. A Pathari, le temple de Gadarmal, précédé d’un i>torana élaboré et surmonté d’un élégant shikara, fut construit au début du IXe siècle par les Pratihara. A proximité, dans le village de Badoh, le groupe de temples jaïns de Kutakeshwar fut construit entre la fin du IXe siècle et le XIIIe
siècle, relevant de l’époque Rashtrakuta. Dans les environs, les ruines d’un
temple excavé dans une falaise conserve une représentation rupestre des Saptamatrika (les Sept Mères) datée des Gupta. Déjeuner pique-nique où en restaurant local très simple. Continuation vers b>Udayapur et visite du temple d’Udayeshwara (ou Nilakantheshwara), bel exemple de temple de type bhumija.
En bon état, ce temple construit durant le règne du roi Udayâditya (1070-1093) de la dynastie des Paramâra du Mâlwa, est bien documenté et conserve tout au long des murs extérieurs de son mandapa à trois entrées et du sanctuaire à plan tréflé soixante-trois statues de divinités très majoritairement shivaïtes, une occasion de « lire » un programme iconographique et son inscription dans son support architectural. Trajet en fin d’après-midi pour rejoindre Sanchi. Dîner et nuit en hôtel simple à Sanchi.
 
 
J 10 - Dimanche 18 novembre 2018 Sanchi
Départ matinal pour une excursion le matin à Gyaraspur, autre village qui fut une ville étape importante sur les routes de commerce au début du Moyen-Âge. Bouddhisme, hindouisme et jaïnisme s’y succédèrent plus que ne s’y côtoyèrent. Le temple le plus remarquable est le temple Maladevi, curieusement construit à flanc de coteau, daté du début du IXe siècle, très probablement dédié à une déesse shivaïte à l’origine, mais désormais occupé par des figures du panthéon jaïn. Visite également du temple Bajramath dont la structure à trois sanctuaires rappelle qu’après avoir été construit pour abriter la Trimurti (Brahma-Vishnou-Shiva), il a aussi été récupéré par une communauté jaïne. Quant au Hindola torana (portail), qui devait précéder un temple, il conserve quelques belles sculptures sur ses piliers. Retour vers Vidisha pour le déjeuner en restaurant local, puis visite du site des grottes d’Udayagiri qui dominent la rivière Betwa. Fréquentées depuis l’Antiquité, elles sont surtout célèbres pour les bas-reliefs d’époque gupta, dont un majestueux Varâha, figure très souvent représentée dans le vishnouïsme gupta et pratihara. Retour à Sanchi et visite rapide du Grand stupa (époque maurya) en s’attachant surtout au style iconographique des décors des toranas. Dîner et nuit en hôtel simple à Sanchi.
 
 
J 11 - Lundi 19 novembre 2018 Sanchi – Beraghat / Marble Rock
Longue journée de route d’ouest en est à travers le cœur du Madhya Pradesh en rejoignant le bassin de la Narmada, fleuve encore plus sacré que le Gange. Première étape à Bhojpur, ville fondée par le roi Paramâra Bhoja Rao (1011-1055), mais rapidement abandonnée lorsque ce monarque fonda Bhopal un peu plus au nord. Bhoja Rao protégea son État des attaques de ses voisins Chalukya, Kalachuri et Chandela, mais reste surtout connu dans l’Histoire indienne comme un roi avisé, grand constructeur de barrages et de lacs artificiels pour améliorer l’irrigation de son royaume, et aussi comme roi intellectuel, passionné autant de sciences que de poésie et de littérature. Visite du grand temple de Bhojeshwara qui semble avoir été conçu comme un temple-véhicule funéraire pour l’âme de son père. Le départ de la Cour vers Bhopal ne permit pas d’achever ce monument bien que le lingam monumental (2,30 m) ait déjà été installé dans le sanctuaire. A peu de distance, visite d’un temple jaïn dédié à Shanthinath, 16e dans la lignée des tirthankaras, dont la statue dépasse 6m de haut. Au bas de la colline, parmi des habitats troglodytes, une grotte est considérée comme ayant abritée Parvâti lors d’un de ses passages dans la région sans que cela soit documentée dans la littérature. Continuation vers Bhimbekta, célèbre site de grottes habité depuis près de 100.000 ans, le plus ancien site d’habitat humain connu en Inde.
De nombreuses peintures rupestres y ont été découvertes depuis 1957, les plus anciennes, datées du Paléolithique (à partir de – 30.000), ne comprenant que des représentations animales ou des lignes géométriques, les représentations avec hommes et scènes de vie (chasse, danse, etc…) datant du Mésolithique (âge post-glaciaire). Les peintures les plus récentes ont à peine plus de 1.000 ans. Déjeuner en restaurant local à Goharganj et après-midi de route pour rejoindre Beraghat, au bord de la Narmada
à proximité des Marble Rocks, défilé rocheux au milieu duquel le fleuve s’est taillé un passage aux parois abruptes. Dîner et nuit à Marble Rocks.
 
 
J 12 - Mardi 20 novembre 2018 Beraghat / Marble Rocks - Jabalpur
Le matin, petite excursion en bateau pour admirer les chutes de la Narmada et le défilé (3 km) de Marble Rocks, puis visite du temple de Chausath Yogini (64 Yogini) qui, depuis le e siècle (dynastie Kalachuri) domine le défilé de la Narmada. Ce temple est l’un des rares temples aux 64 Yogini en Inde dont l’ensemble du complexe architectural soit encore presque intact. A proximité se dressent les ruines du Madan Mahal, forteresse du IIe siècle construite par un roi Gond, Madan Shâh, en lutte contre les Kalachuri. Déjeuner en restaurant en cours de trajet, puis arrêt au village de Nohta à la sortie duquel se dresse le beau temple de Nohleshwar construit dans la seconde moitié du Xe siècle à l’initiative, dit-on, d’une reine Kalachuri. Par son architecture et l’ordonnancement de son programme iconographique, ce temple annonce déjà les temples de Khajuraho. Trajet en fin d’après-midi vers Jabalpur, cité administrative et industrielle du centre du Madhya Pradesh.
Dîner et nuit à Jabalpur.
 
 
J 13 - Mercredi 21 novembre 2018 Jabalpur – Bhandavgarh (295 km)
Départ le matin vers Sihora, et premier arrêt à Majholi, petit village à l’écart des grandes routes où un temple vishnouïte moderne construit avec des matériaux anciens renferme une statue monumentale de Varâha du XIe siècle. La porte du sanctuaire, d’origine, est un bel exemple d’iconographie kalachuri. La statue de Varâha, ornée de nombreuses figures en bas-reliefs, rappelle le style du Vahâra de Eran bien qu’érigée cinq siècles plus tard. Continuation vers Bahuriband, petite ville à proximité de laquelle se situent deux sites intéressants. Le premier, Sindursi, garde des bas-reliefs sur rochers représentant Vishnou couché, Vishnu debout et Vishnou sous sa forme Narasimha (homme-lion), le quatrième relief étant une figure de Mahishasuramardini. Ces bas-reliefs sont attribués au roi Sarvanatha (508-534), dernier monarque de la dynastie Uchchhakalpa qui semble avoir été vassale des Gupta. Déjeuner en restaurant local à Bahuriband, puis court trajet pour atteindre Tigawa, village qui était une petite ville avec un fort il y a 1500 ans et où tout un programme architectural et iconographique avait été construit et sculpté. Au moins 36 bases de temples ont été repérées lors de différentes phases de fouilles, mais un seul temple ancien subsiste, le temple de Kankali Devi (Chamunda). Bien qu’aucune inscription n’indique le nom de son constructeur, ni aucune date, le temple est daté, par son style, de la fin du IIIe ou du début du IVe siècle, sans savoir s’il relève directement des Gupta ou d’une dynastie locale vassale. Trajet à travers la campagne pour Tala, aux portes du parc naturel de Bhandavgarh. Dîner et nuit en lodge confortable à Bhandavgarh.
 
 
J 14 - Jeudi 22 novembre 2018 Bhandavgarh
Départ matinal pour un premier safari dans le parc naturel de Bhandavgarh, certainement celui en Inde où il est le plus fréquent de voir des tigres (tigres du Bengale en l’occurrence) car c’est à Bandhavgarh que se trouve la plus haute densité de ce beau félin. Journée de pleine nature. Déjeuner, repos et second safari en fin d’après-midi. Dîner et nuit en lodge confortable à Bhandavgarh.
 
 
J 15 - Vendredi 23 novembre 2018 Bhandavgarh - Satna
Départ le matin pour Maihar et montée (1.063 marches) au temple de Shri Sharada Devi (une forme locale de Saraswati) où la déesse est honorée depuis 1.500 ans. Une statue de Narasimha est aussi très ancienne, mais le bâtiment a été reconstruit à plusieurs reprises. Très beau panorama sur la campagne environnante depuis la terrasse du temple. Dans la petite ville, le temple de Gola Math (dédié à Shiva) date de l’époque kalachuri. Continuation vers Rewa et, après le déjeuner en restaurant local, visite de Rewa qui fut capitale de l’État princier du Baghelkand à partir du règne du Maharaja Vikramaditiya Singh (1597-1620) de la dynastie Baghela (1480-1947), lignée rajpoute issue des Solanki (Chalukya) du Gujârat. Le monument le plus étonnant est le musée Baghela, sorte de capharnaüm kitsch comme les aimèrent plusieurs rajas et maharajas au XIXe siècle. Court arrêt au temple
de Bhairon Baba
, une grande statue de Vishnou dormant et trajet jusqu’à Satna. Dîner et nuit à Satna.
 
 
J 16 - Samedi 24 novembre 2018 Satna - Panna
Départ le matin vers les temples de Bhumara et de Nachna dans les environs de Nagod. Le premier est un temple à Shiva construit vers 480 (époque gupta), époque vers laquelle Shiva remplace Rudra comme divinité dominante dans l’iconographie. D’ailleurs, ce temple conserve un rare (en Inde) et magnifique ekamukhalingam (lingam avec portrait du dieu). Un peu plus loin, les deux temples de Nachna, l’un dédié à Shiva, l’autre étant dit dédié à Parvati, sont sensiblement contemporains du temple de Bhumara et conservent d’intéressants reliefs, dont un chaumukhalingam (lingam avec quatre portraits du dieu) et quelques mithuna (couples amoureux). Continuation vers Nagod. Déjeuner en restaurant local et continuation
l’après-midi vers Panna. Dîner et nuit à proximité de Panna.
 
 
J 17 - Dimanche 25 novembre 2018 Panna - Khajuraho
Excursion le matin à Ajaigarh où, sur le plateau dominant de 250m la petite ville et la vallée de la Ken, subsiste l’un des forts construits par la dynastie des Chandela et pris, restauré et agrandi au VIIIe siècle par le clan Rajput des Bundela de Jaitpur sous le règne du Mahârajâ Guman Singh. Une belle volée de 400 marches permet d’accéder au plateau, au fort, aux temples hindous et jaïns (en ruines mais d’un grand intérêt malgré tout) et aux panneaux de bas-reliefs taillés sur les faces de gros blocs de granite représentant Ganesh (dont un Ganesh guerrier à huit bras), les Navdurga (neuf Durga) tantriques, des femmes adorant un panchmukhi shivalingam, une rangée de shramana (ascètes errant) jaïns, des inscriptions, etc. Déjeuner pique-nique ou en restaurant local. Dans l’après-midi, route pour rejoindre Khajuraho. Dîner et nuit à Khajuraho.
 
 
J 18 - Lundi 26 novembre 2018 Khajuraho
Capitale du Jejakabukti (devenu Bandelkhand au XIVe s.) d’où régna la dynastie Chandela au tournant du deuxième millénaire,
Khajuraho fut, quelques décennies durant, une capitale dont il est aujourd’hui difficile d’évaluer le plan d’urbanisme à l’époque où furent construits les grands temples regroupés en trois secteurs différents, à l’Ouest, à l’Est et au Sud de la localité actuelle. Inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité « UNESCO », les temples de Khajuraho, découverts en pleine jungle en 1840 par des Anglais, puis restaurés au début du XXe siècle, sont devenus mondialement célèbres en raison des sculptures « érotiques » qui apparaissent par endroits dans la décoration des murs extérieurs, mais cet aspect ne doit pas cacher la presque-perfection de l’architecture, ni l’organisation, ni la symbolique de la très riche iconographie. Cette première journée sur place est entièrement consacrée à la visite des temples dits “de l’Ouest” et du musée archéologique. Ces temples du groupe « Ouest » sont les plus nombreux, mais aussi les plus remarquables.
Déjeuner dans le village ; dîner et nuit à Khajuraho.
 
 
J 19 - Mardi 27 novembre 2018 Khajuraho
Le matin, court trajet pour visiter les temples du groupe du Sud, puis excursion dans les environs au palais de Rajgarh
séjournèrent les derniers rajas Chandella depuis 1860 jusqu’à la fin du XXe siècle. Retour à Khajuraho pour le déjeuner et excursion aux cascades de Raneh où la rivière Ken dégringole dans un étroit canyon et dédale de parois granitiques. Retour à Khajuraho. Dîner et nuit à Khajuraho.
 
 
J 20 - Mercredi 28 novembre 2018 Khajuraho - Delhi
Le matin, fin des visites de Khajuraho avec les temples de « l’Est » qui se répartissent en temples jaïns et temples hindous. Déjeuner à l’hôtel et dans l’après-midi envol pour Delhi (via Varanasi). Transfert en hôtel proche de l’aéroport pour dîner, puis retour à l’aéroport.
 
 
J 21 - Jeudi 29 novembre 2018 Delhi - Paris
Vol de nuit Delhi – Paris. Arrivée à Paris en début de matinée.
 


Groupe de 10 à 12 voyageurs
Complet
Forfait en chambre double  4 455 €
Supplément chambre individuelle   750 €
Sans transport international   -285 €
Visa   133 €


DelhiHoliday Inn Aerocity 5*

kanpurLittle Chef 3*

OrchhaAmar Mahal 3*

LalitpurLalit Palace 2*
Hôtel de confort simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape.

ChanderiTana Bana 2*
Hôtel de confort simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape.

SanchiGateway Retreat 3*
Hôtel de confort simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape.

Marble rocksMotel Marble rocks 1*
Motel confort basique mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape.

JabalpurHotel Kalchuri 3*
Hôtel de confort simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape.

BandhavgarhNature Heritage Resort 2*
Hôtel de confort simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape

SatnaHotel Barhut 2*
Hôtel simple mais bien situé et le meilleur hébergement possible à cette étape

PannaKen River Lodge 3*

KhajurahoClarks 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
09/11/2018 - 10h25
Delhi Indira Gandhi
09/11/2018 - 23h15
Vol Air France AF226
Delhi Indira Gandhi
29/11/2018 - 03h15
Amsterdam Amsterdam Schiphol
29/11/2018 - 07h25
Vol Air France KL872
Amsterdam Amsterdam Schiphol
29/11/2018 - 10h40
Paris Roissy CDG
29/11/2018 - 11h55
Vol Air France KL1341

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/ Delhi, aller et retour, sur vols réguliers Air France, en classe économique, avec ou sans escale
  • Le vol domestique Khajuraho/Delhi, en classe économique
  • Le trajet en train Delhi/Kanpur
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète
  • Le transport en autocar privé et climatisé durant toute la durée du circuit
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel assuré par Monsieur Gérard Rovillé
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 4 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 23/09/2018. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • - Voyage clairement destiné à des clients qui ont déjà une bonne approche de l’Inde et qui s’intéressent au développement de l’architecture et de l’iconographie des temples hindous
  • - Un nombre conséquent de temples ne seront accessibles que par des marches (faciles) de plusieurs centaines de mètres
  • - Transport en petit bus sur des routes au revêtement moyen
  • - Hébergement dans des petits hôtels de province destinés à une clientèle avant tout locale (parfois, WC à l’orientale)
  • - Repas végétariens fréquents (et alcool rare)
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter